Couleurs de l’hébreu : une palette de possibilités !

À quoi ressemblerait la vie si ce qui s’offrait à nos yeux tous les jours n’était plus d’une telle richesse ? Depuis toujours, les couleurs sont une source d’inspiration pour les artistes, les poètes, les chanteurs et les gens ordinaires qui se sentent comblés en apercevant un arc-en-ciel ou un beau paysage chamarré.

Aujourd’hui, nous voulons élargir votre vocabulaire hébreu et vous enseigner le nom des couleurs dans cette langue ancienne aux accents de modernité.

Apprendre les couleurs en hébreu enrichira votre lexique et égayera votre monde ! Les couleurs sont omniprésentes. L’une des premières étapes que vous devriez entreprendre en apprenant l’hébreu serait donc de les connaître afin de vivre une expérience plus épanouissante lors de votre prochaine visite en Israël ou de votre prochain cours à l’Institut d’hébreu Rosen.

Couleurs primaires en hébreu : La base de toutes les autres couleurs !

Nous avons divisé cet article explicatif en quatre parties : les couleurs primaires, les couleurs secondaires, les couleurs liées à Israël et des chansons pour enfants afin d’apprendre les couleurs en hébreu.

Installez-vous confortablement et, si vous avez une boîte de crayons à proximité, prenez-la, appelez votre enfant et commencez à vous entraîner !

Rouge : Le rouge en hébreu est אדום (prononcé : ah-dom). Ce mot peut être utilisé dans de nombreux contextes différents. L’un des emplois se retrouve dans la version nationale de la Croix-Rouge, la מגן דוד אדום (prononcée : Mah-ghen Dah-vid Ah-Dom). Nous espérons que vous n’aurez pas à vous diriger vers eux et vous associerez plutôt la couleur rouge au nez d’un ליצן (vous devinez ce que ce mot signifie ?).

Juste pour vous assurer que vous avez bien compris cette couleur, pouvez-vous nommer trois fruits ou légumes qui sont אדום ? Si vous avez besoin d’aide, consultez cet article.

Jaune : Jaune en hébreu est צהוב (prononcé : tzah-hov). Cette couleur peut également être utilisée pour désigner beaucoup de choses. Vous vous souvenez quand on a parlé de la street food israélienne ? Eh bien, il existe une sauce/garniture que vous pourriez presque ajouter à n’importe quel mets israélien et qui s’appelle « Amba ». Vous savez comment la reconnaître ? Très simple ! Elle est צהוב !

Mais allons au-delà des considérations culinaires. Savez-vous ce qui est jaune et très symbolique, dans le pays du lait et du miel ? Oui, c’est bien ça ! Le jaune est une couleur très présente dans les petites rues de Safed et dans la vieille ville de Jérusalem. En effet, il symbolisait la lumière pour beaucoup de kabbalistes du Moyen Âge. Intéressant, n’est-ce pas ?

Bleu : Le bleu est l’une des couleurs les plus importantes en hébreu et se dit כחול (prononcé : kah-chol). En plus d’être l’une des deux couleurs du drapeau israélien (pour la mer et le ciel), le bleu revêt une forte symbolique aux yeux du pays tout entier et du judaïsme. Saviez-vous que la couleur bleue est mentionnée dans la Torah à plusieurs reprises ? Si vous ne devez mémoriser qu’une seule couleur en hébreu, choisissez le bleu… cela vous sera utile à maintes reprises.

Blanc : Le blanc, en hébreu לבן (prononcé : lah-vahn), avec le כחול, constituent la plupart des symboles nationaux israéliens.

Cette couleur se retrouve dans de nombreux symboles, drapeaux et événements. Les cristaux de sel de la mer Morte sont l’un de nos favoris. Ils sont blancs et scintillent au soleil. En hiver, les belles neiges au sommet du mont Hermon nous font oublier qu’on se trouve dans le désert.

Il y a en fait un certain nombre d’activités amusantes liées à cette couleur en Israël ! Si vous voulez un autre conseil sur les activités de Tel-Aviv à ne pas manquer, le «  לילה לבן » est une soirée culturelle à faire au moins une fois dans votre vie !

La ville entière veille toute la nuit, les habitants sont encouragés à s’habiller en blanc (dans un contexte légèrement différent de celui de Yom Kippour, lors duquel on porte aussi cette couleur) et de nombreuses festivités ont lieu à travers la ville.

Noir : Le noir en hébreu est שחור (prononcé : shah-chor). Comme vous le savez déjà, c’est la couleur des vêtements qui affine la silhouette ! (Déconseillé pour les jours les plus chauds de l’été.)

Au-delà du film avec Will Smith, ce mot se retrouve à de nombreuses occasions. Au pays du lait et du miel, certaines plages portent le nom de cette couleur. Une célèbre chaîne de hamburgers a même décidé d’inclure un peu de שחור dans son nom !

Cependant, l’image qui vient à l’esprit quand on pense au noir est celle des vêtements que portent certaines personnes quand elles se rendent au Mur des Lamentations.

Couleurs secondaires en hébreu : Mélange de couleurs !

Orange : Orange en hébreu est כתום (prononcé : kah-tom). Si vous pensiez que le mot pour le fruit est le même que celui désignant la couleur, comme dans d’autres langues, ce n’est pas le cas. Les oranges en hébreu se disent תפוזים, et bien qu’elles soient de couleur כתום, elles ne partagent pas le même nom.

L’une de nos scènes orangées préférées est le coucher du soleil dans le désert. Regardez comme cette image du coucher de soleil sur la vieille ville de Tel Aviv est belle.

Vert : La couleur des arbres, de l’herbe, des parcs et même des partis politiques. Vert en hébreu est ירוק (prononcé : yah-rokh). Assurez-vous de ne traverser la rue que lorsque le feu ירוק pour piétons est allumé, sinon vous risquez une amende.

Même si le désert et les paysages urbains sont les images qui viennent à l’esprit quand on pense à Israël, les luxuriantes terrasses baha’ies sont un ravissement pour les yeux avec leur paisible camaïeu de verts.

Violet : Le violet en hébreu est סגול (prononcé : sah-gol). Il existe une petite fleur très répandue en Israël, appelée l’étoile de Marie (Hébreu : פעמונית ירושלים), qui est violette et parsème la terre de sa couleur et sa beauté.

Couleurs liées à Israël en hébreu

De nombreuses couleurs sont profondément liées à l’histoire, au peuple et aux racines d’Israël. Revenons sur deux d’entre elles afin que vous puissiez développer votre vocabulaire hébreu un peu plus. On y va ?

Or : L’or en hébreu est זהב (prononcé : zah-hav). C’est la couleur de Jérusalem, de la menorah et de beaucoup d’objets utilisés dans les fêtes juives traditionnelles.

Mais surtout, ce mot est à connaître en hébreu si vous voulez acheter un beau collier à votre mère lors de votre prochain voyage en Israël. Eh, oui ! Un collier en זהב ! Maman le mérite bien.

En plus de tout ceci, il existe une belle chanson israélienne que vous devriez certainement écouter si vous voulez apprendre l’hébreu et connaître les morceaux de musique les plus importants de l’histoire d’Israël. Cette chanson intitulée « Jérusalem d’or » est une magnifique œuvre d’art où le mot זהב tient le rôle principal.

Bleu clair : Le bleu clair est lui aussi très présent dans la vie quotidienne israélienne. Cette couleur orne des Talits ou certaines représentations de symboles de l’État d’Israël. Le bleu clair en hébreu se dit תכלת (prononcé : tcheh-let. Un peu compliqué, mais ne vous inquiétez pas !

Voici quelques chansons amusantes pour que votre enfant apprenne les couleurs en hébreu !

De nombreuses chansons en hébreu peuvent vous aider, vous et votre enfant, à maîtriser le nom des couleurs et à développer votre vocabulaire hébreu. Apprendre par la musique est une très bonne méthode, surtout quand on fait ses premiers pas avec une nouvelle langue.

Tenez compte du fait que les chansons et les livres pour enfants sont des outils fantastiques pour les adultes à la recherche de la meilleure manière pour parler couramment une langue étrangère. Leurs mots simples, leur structure facile à comprendre et leur côté ludique en font des supports optimaux pour l’apprentissage de l’hébreu.

Celle-ci, par exemple, est une vidéo qui comprend quatre épisodes d’un dessin animé israélien très traditionnel enseignant aux enfants le nom des couleurs en hébreu et leur utilisation. Elle vaut vraiment le coup d’œil !

Cette autre chanson enseigne aux enfants, et aux adultes, bien sûr, les noms des couleurs primaires et ce qui se passe quand on les mélange. Incorporer des mots liés aux couleurs, aux mélanges et à la musique, n’est-ce pas là une agréable façon d’enrichir votre vocabulaire hébreu ?

À l’aide de crayons, cette chanson hébraïque apprend aux enfants le nom des couleurs et d’autres objets. Elle enseigne aussi que la journée se divise en plusieurs moments : certains que l’on devrait passer à dessiner ou à peindre et d’autres à se reposer. Votre enfant pourrait retenir de cette chanson-ci bien plus que les couleurs : des enfants conscients des bienfaits du sommeil sont susceptibles d’offrir quelques heures de repos supplémentaires à leurs parents !

Apprenez l’hébreu dès aujourd’hui. Rejoignez l’un de nos cours en ligne

Les couleurs en hébreu ne sont qu’un des nombreux aspects linguistiques à maîtriser. Nous vous invitons à consulter nos cours d’hébreu en ligne et à découvrir une nouvelle façon passionnante d’apprendre cette langue ancienne, amusante et moderne.

Croyez-nous, ça va être très כיף et vous allez certainement apprendre avec beaucoup de הצלחה. Vous êtes prêt/e ? Rejoignez-nous aujourd’hui et devenez un/e expert/e en hébreu.

Première publication de cet article le 1er août 2018.

A propos de l'auteur

Arie Elbelman R.Arie est né et a grandi au Chili et a immigré en Israël au début de la vingtaine. Il veut jouer un rôle actif dans le développement de ce pays jeune et intelligent. Arie croit que la meilleure façon de façonner notre présent et notre avenir est de vivre avec des hiérarchies plus horizontales, de sourire beaucoup et de toujours se respecter mutuellement.

Ce qui pourrait vous intéresser par ailleurs:

Comment Ralentir Le Déclin...

Par Anthony Freelander

6 à Savoir Sur La Culture...

Par Anthony Freelander

Join the conversation (No comments yet)

Laisser un commentaire