Les plus belles chansons de la liturgie juive pour apprendre l’hébreu

Il existe de nombreuses façons d’apprendre l’hébreu. Des centaines de méthodes existent pour parvenir à parler couramment la langue de vos ancêtres et acquérir le vocabulaire nécessaire pour diriger une réunion. Pour pouvoir répondre à la question « Parlez-vous hébreu ? » par un oui résolu, différentes voies s’offrent à vous.

Dans les paragraphes suivants, nous allons parler de spiritualité afin d’ajouter des termes de ce champ lexical à votre vocabulaire. Aujourd’hui, nous allons partager avec vous quelques-unes des plus belles chansons liturgiques juives afin que vous puissiez apprendre cette langue ancienne et renouer avec votre spiritualité.

Il est écrit dans la Torah et dans le Talmud que la création musicale spontanée était très courante chez les Juifs des temps anciens, en particulier lors d’évènements marquants. Selon la Bible, les premiers instruments utilisés s’apparentaient au violon, un autre à la flûte et il y avait bien entendu le shofar.

Mais quand a-t-on intégré des paroles spirituelles et bibliques à la création musicale ? Certains disent qu’après la destruction du Second Temple de Jérusalem, le culte religieux judaïque a changé de forme, passant des sacrifices à la prière.

Préparez-vous à entendre quelques-unes des plus belles chansons jouées dans les synagogues. Allongez-vous, respirez profondément et écoutons-les ensemble.

Les chansons liturgiques juives les plus émouvantes pour apprendre l’hébreu

Lorsque nous mettons du cœur à l’ouvrage, le résultat est généralement réussi. Mais comment faire de même lorsqu’il s’agit de l’apprentissage d’une langue ancienne ? Un moyen efficace pourrait être d’ajouter une touche de spiritualité au processus.

Nous avons parlé plus haut des origines de la musique liturgique juive. Maintenant, nous voulons vous enseigner quelques-unes des mélodies juives les plus émouvantes. On y va ? Juste au cas où, préparez vos mouchoirs…

1. Vehi Sheamda – Gastón Saied

Gaston Saied est un merveilleux chanteur venant d’une grande communauté juive de Buenos Aires. De sa voix superbe, Gastón Saied interprète Vehi Sheamda.

Ce chant est un passage de la Haggadah de Pessah qui parle de Dieu sauvant le peuple d’Israël de tous ses ennemis.

Il existe plusieurs mélodies de ce passage, mais celle choisie par le chanteur Saied est vraiment sublime. Le talentueux musicien liturgique Adrian Mirchuk l’accompagne au piano.

2. Oseh Shalom – Beit Tefilah Israeli

Nous avons mentionné cette synagogue quand nous avons parlé des synagogues les plus inspirantes d’Israël, vous vous souvenez ? Cette chanson, qui occupe une place très importante parmi les prières juives, est interprétée par un groupe de chanteuses incroyablement talentueuses.

La prière hébraïque « Il y aura la paix » est très connue dans la liturgie juive. L’avez-vous déjà entendue ?

3. Lecha Dodi – Interprété par certains des meilleurs chanteurs israéliens

Vous souvenez-vous quand nous avons parlé de Safed et des origines du mysticisme juif ? Les magnifiques paroles de Lecha Dodi ont été écrites sous la forme d’un poème, au 16e siècle, par Shlomo Alqabetz, à Safed.

Les mystiques juifs accueillaient traditionnellement le shabbat avec des danses et des chants. Ils avaient l’habitude de s’habiller en blanc et de sortir dans les rues de cette étonnante ville du nord pour prier, danser et chanter sur des paroles comme celles de Lecha Dodi.

Souhaitez-vous voyager dans le temps et vous joindre à leur joyeuse danse pour accueillir le shabbat ?

Cette version du Lecha Dodi est interprétée par plusieurs des meilleurs chanteurs israéliens de tous les temps.

4. Avinu Malkenu – Barbara Streisand

Avinu Malkeinu est une prière juive récitée pendant certains offices juifs, notamment ceux de Rosh Hashanah (le Nouvel An juif) ou de Yom Kippour (le Jour du Pardon).

Avinu Malkenu, signifiant « notre père et notre roi », fait référence à Dieu. Comme nous l’avons mentionné dans d’autres articles, dans la Bible, Dieu est appelé par plus de 70 noms différents. « Père » ou « roi » ne sont que deux d’entre eux.

Cette version d’Avinu Malkenu, interprétée par Barbara Streisand, peut vous faire pleurer, vous permettre de vous recentrer, ou vous pouvez tout simplement vous détendre en écoutant cette magnifique chanson interprétée par une somptueuse voix. Qu’en dites-vous ? Vous avez envie de cliquer sur le bouton de lecture ?

5. Mi Sheibarach – Debbie Friedman

Debbie Friedmann est une compositrice moderne parmi les musiciens les plus encensés de la liturgie juive. Son travail est très émouvant et beaucoup de ses versions de passages d’écrits traditionnels juifs sont jouées dans les synagogues aux quatre coins du monde.

Cette version du « Mi Shebeirach » est émouvante, bouleversante et digne d’éloges.

Selon JewBelong, le Mi Shebeirach est l’une des prières juives les plus récitées par les personnes malades et celles qui se remettent d’une maladie ou d’un accident. Selon ce site, cette prière a une portée universelle et fait appel à des concepts tels que la guérison spirituelle en implorant la bénédiction, la compassion, le rétablissement et la force.

L’hébreu est à portée de main ! Apprenez l’hébreu dès aujourd’hui.

Apprendre l’hébreu n’a jamais été aussi facile. Avec les cours d’hébreu de l’Institut d’hébreu Rosen, vous serez en mesure de maîtriser la langue de la liturgie juive en un clin d’œil.

Il est temps d’apprendre la langue de vos ancêtres dans un environnement stimulant, encadré par les instructeurs les mieux formés.

Vous avez toujours voulu apprendre l’hébreu ? N’attendez plus. Le moment est venu.

Abonnez-vous à notre newsletter

Apprenez l'argot hébreu, faites un voyage virtuel en Israël, découvrez la meilleure cuisine locale et bien plus encore…

Champ requis
Champ requis

A propos de l'auteur

Arie Elbelman R.Arie est né et a grandi au Chili et a immigré en Israël au début de la vingtaine. Il veut jouer un rôle actif dans le développement de ce pays jeune et intelligent. Arie croit que la meilleure façon de façonner notre présent et notre avenir est de vivre avec des hiérarchies plus horizontales, de sourire beaucoup et de toujours se respecter mutuellement.

Ce qui pourrait vous intéresser par ailleurs:

L’hébreu Et La Culture Juive

Par Arie Elbelman R.

Couleurs De L’hébreu : Une...

Par Arie Elbelman R.

Join the conversation (No comments yet)

Laisser un commentaire