Les Fêtes Juives En Israël : Des Traditions Incroyables Que Vous Devez Absolument Connaître

Quand avez-vous visité Israël à l’occasion d’une fête juive pour la dernière fois ? Avez-vous déjà passé Yom Kippour à Tel Aviv ? Si ce n’est pas le cas, nous allons illustrer des traditions pour vous qui inspireront votre prochain voyage.

Dans cet article, nous allons vous décrire les trois principales fêtes juives d’un point de vue israélien. Nous allons vous expliquer comment on les célèbre en Israël, vous parler de quelques traditions locales et vous énoncer des faits intéressants que vous ne connaissez peut-être pas.

Les traditions décrites ici pourraient être très différentes de celles observées dans les communautés juives expatriées. La façon de les célébrer en Israël respecte l’essence même de ces fêtes, mais les autochtones les symbolisent d’une manière extraordinaire, qui rend ces valeurs essentielles encore plus pertinentes pour la société israélienne actuelle.

N’oubliez pas qu’il y a différents types d’Israéliens. Les Juifs d’Israël doivent donc se connecter au concept de divinité dont ils disposent ou non de différentes façons. Ceci dit, il ne fait aucun doute que la manière dont les Israéliens célèbrent les fêtes vous surprendra.

Des voies rapides qui grouillent de tricycles : des coutumes israéliennes liées aux fêtes juives

Ouvrez votre esprit. Il faut savoir que chacun est libre de célébrer ces festivités comme bon lui semble, tout en respectant les traditions et les valeurs essentielles de chaque khaguim (fête). Il n’y a pas une seule et unique façon de faire les choses et Israël nous le prouve chaque année.

Nous ne disons pas que vous ne verrez pas de gens habillés de blanc, en train de prier en jeûnant, à Tel Aviv ou Ramat Gan lors de la fête de Yom Kippour. Vous découvrirez cependant quelques traditions israéliennes qui pourraient paraître choquantes et étonnantes à la fois.

Êtes-vous prêts à en découvrir quelques-unes ? C’est parti !

Abonnez-vous à notre newsletter

Apprenez l'argot hébreu, faites un voyage virtuel en Israël, découvrez la meilleure cuisine locale et bien plus encore…

Champ requis
Champ requis

Yom Kippour : des vélos et des enfants partout sur les voies rapides !

Si vous pensez que de rester coincé dans les embouteillages le jour de Yom Kippour pour assister à la prière Kol Nidre est dommage, vous avez parfaitement raison ! En Israël, cela ne se produira jamais ! Les routes du pays sont presque toutes fermées à la circulation du début à la fin de la fête de Yom Kippour.

On entend une ambulance de temps en temps, mais aucune voiture n’a le droit de circuler en ce jour dédié à la réflexion et au jugement divin. Voulez-vous savoir ce qui est sympa ?

Cela fait maintenant des années que les enfants prennent leurs vélos, tricycles et jouets et qu’ils vont jouer au milieu de la rue. On voit souvent des familles entières chevaucher leurs bicyclettes sur les voies rapides et les enfants s’amuser en ce lieu réputé dangereux en temps normal.

On ne voit aucun transport public, pas de voiture, ni de bus, ni de camion. Il n’y a aucun véhicule motorisé et les jeunes membres de la famille peuvent venir jouer dans les rues. On voit souvent des groupes d’adultes s’asseoir sur leurs chaises pliantes au milieu de la chaussée pour garder un œil sur leur progéniture.

Les synagogues israéliennes sont bien entendu pleines de monde, mais la plupart des gens ne se rassemblent pas au sein de la « shul », mais préfèrent profiter des rues désertes pour prendre un peu d’air.

Souccot : un parking avec des centaines de soukkots pliables

De nombreuses lois halakhiques dictent l’aspect que doit avoir la soukka et l’endroit où elle doit être placée. En Israël, pendant cette magnifique fête qui nous rappelle notamment la valeur de l’humilité, vous verrez plein de soukkots un peu partout dans votre ville.

On a en général du mal à trouver une place de stationnement à Tel Aviv. Pour cette raison, de nombreux parkings ont vu le jour au fil des ans. C’est là que les gens déploient leur soukka pliable. On les trouve facilement dans les commerces de quartier pendant les semaines qui précèdent cette khag.

Si vous habitez près d’un parc, vous verrez des milliers de familles y monter leur soukka. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de manger dans une ces cabanes cette année, quelqu’un vous invitera certainement dans la sienne.

Saviez-vous que chaque année, la communauté « Beit Tefilah Israeli » dresse la plus grande soukka au monde dans le port de Tel Aviv ? Elle peut accueillir des centaines de personnes et n’est démontée qu’après avoir célébré Sim’hat Torah. Depuis cette soukka, vous pouvez contempler le coucher du soleil le plus époustouflant de votre vie !

Chavouot : voulez-vous un morceau de cheesecake ?

Les Juifs adorent la nourriture ! Chavouot est une fête qui commémore le don de la Torah sur le mont Sinaï. Pendant cette fête, les communautés passent les nuits à étudier, philosopher et analyser différents aspects de la Bible. La tradition veut également que l’on mange du fromage. À l’occasion de cette khag, les familles de tout le pays se réunissent autour d’une table et mangent différents types de produits laitiers. Une des spécialités, que l’on retrouve dans beaucoup de foyers, est le gâteau au fromage. Oui, tout à fait, le cheesecake !

Si vous souhaitez célébrer le don de la Torah tout en mangeant des pâtes avec beaucoup de fromage ou déguster le meilleur cheesecake au monde, attendez la fête de Chavouot.

L’hébreu est à la portée de tous. Venez faire la fête en Israël !

Souhaitez-vous profiter d’une visite en Israël pour participer à une fête juive ? Alors, apprenez l’hébreu ! En étudiant dans un cours en ligne et en direct de l’Institut d’hébreu Rosen, vous maîtriserez la langue de nos patriarches et matriarches en un rien de temps.

Apprendre l’hébreu vous permettra de faire le premier pas vers Israël pour participer à l’une de nos fêtes. Venez danser dans la rue à l’occasion de Sim’hat Torah ou assister à l’allumage du candélabre de Hanoucca.

Venez faire la fête avec nous ! Qu’attendez-vous ?

About the author

Arie Elbelman R.Arie est né et a grandi au Chili et a immigré en Israël au début de la vingtaine. Il veut jouer un rôle actif dans le développement de ce pays jeune et intelligent. Arie croit que la meilleure façon de façonner notre présent et notre avenir est de vivre avec des hiérarchies plus horizontales, de sourire beaucoup et de toujours se respecter mutuellement.

Ce qui pourrait vous intéresser par ailleurs:

Vocabulaire Hébreu En Rapport...

By Arie Elbelman R.

Mangez Sainement ! Vocabulaire...

By Arie Elbelman R.

Join the conversation (No comments yet)

Laisser un commentaire